Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

30 mars 2007

Les internenettes sont elles majoritaires ?

Chaque année aux alentours du 8 mars (je sais, je suis en retard), je m’interroge sur le mariage Femmes et Internet  (en toute impartialité, bien évidemment…) et j’essaie d’illustrer avec les différents bilans chiffrés du moment. Il faut bien reconnaître qu’il y’a peu de statistiques « fraîches ». (je suis preneuse si vous trouvez) : même les articles de 2007 semblent se baser sur de vieilles statistiques ... On notera cependant :
-Du côté des lectrices :
Que la part des hommes et des femmes parmi les lecteurs Internautes commence à être égale, cela semble à présent acquis. En 2006, l’EEIA déclarait même qu’elles étaient plus nombreuses à surfer que les hommes, surtout sur les médias en général.
- Du côté des contributrices :
Certes, c’est l’évidence même les blogs culinaires ont explosé. J’ai pu voir ma chère Papilles et Pupilles monter en puissance en presque moins d’un an, illustrant parfaitement cette tendance. L’avènement des outils « faciles », ère démocratique oblige, ont permi à ces damoiselles de publier recettes et astuces en joignant la photo et en partageant les impressions. Je dirai : c’était vouer à réussir !  « En janvier 2005, il y en avait une dizaine. A l’automne de la même année, autour de 200. Aujourd’hui, les blogs culinaires se sont multipliés au point d’occuper en France une part importante de la « blogosphère »... »
- Du côté TIC :
Reste à se demander la part des femmes dans le milieu même des TIC.
L’année dernière,  Presse-citron a tenté de « comptabiliser » les blogs de femmes (54% en 2006), ceux-ci laissaient une place très honnête aux blogs « TIC », ma blogroll garde toujours la trace de Stéphanie, Zaphir, BlogoKat ou Jeux de mots…
-Du côté « super technique »
Si tout indique qu’hommes et femmes sont à peu près à égalité au niveau connaissance de base informatique, il semblerait que plus l’on requiert de savoir-faire technique, moins il y’ ait de femmes… Cela se passe en tout cas comme ça au Luxembourg :« Pour ce qui est des compétences informatiques on observe que la proportion de femmes maîtrisant les compétences de base de l’ordinateur est quasiment égale à celle des hommes, mais à mesure que le degré de complexité augmente cette quasi-parité se mue en avantage pour les hommes. Ainsi 31% des hommes déclarent savoir écrire un logiciel en utilisant un langage de programmation, contre seulement 16% de femmes. »
Sur ces conclusions, je retourne jouer à Doom...

Posté par Miss_TICS à 09:34 - Statis-Tics - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    les e-girls

    J'ai cherché pas mal de stat' moi aussi et à part Médiamétrie, y'a pas grand chose. Encore mois côté jeux vidéos puisque tu parles de doom.

    Posté par Stef, 30 mars 2007 à 19:16
  • Pas trouvé beaucoup de données non plus. Perso, je pense que la quasi-absence de fille dans les filières scientifiques et leur extrême rareté dans les écoles d'ingénieurs expliquent au moins en partie le dernier point de ton billet.
    @ce soir au Pub!

    Posté par Aurelia, 30 mars 2007 à 19:28

Poster un commentaire