Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

19 mai 2006

Bordeaux, Blogs et PME...

logo_bem_recherche_m Hier soir, Bordeaux Ecole de Management (BEM) proposait une conférence débat sur les blogs intitulée: "Blogs, podcasting : les consommateurs prennent-ils le pouvoir ?". On en trouve un excellent compte-rendu sur le blog de Bertand Duperrin, je retiendrai notamment sa conclusion: "il n’y a pas prise de pouvoir du consommateur [...], il s’agit davantage d’une manière différente que le consommateur (candidat, client, investisseur) a d’exercer un certain pouvoir sur l’entreprise, pouvoir qu’il détient déjà depuis longtemps via les études de marche entre autres mais qu’il peut désormais exercer à sa guise, de manière autonome avec son propre vecteur de communication".
Au delà de ces réflexions, je m'interroge sur l'impact de la blogosphère dans les régions de Province par rapport à la capitale. Les ateliers de l'Echangeur Bordeaux Aquitaine , voire les dossiers de veille de l'AEC, confirment un net engouement des entreprises locales pour le sujet "blog" dans la stratégie marketing de l'entreprise. Au-delà des risques dont elles sont conscientes (risques juridiques, images de marque,...), les PME locales s'intéressent à ce média pour plusieurs raisons évidentes, dont  :
- l'extrême référençabilité de l'outil (même s'il est évident qu'on ne blogue pas pour être référencé, le souci marketing majeur des entreprises touche clairement à la visibilité sur Internet)
- l'autonomie offerte par l'outil (Beaucoup de petites TPE payent le fait de dépendre d'une webagency pour l'intégralité de leur publication Web, faute de personnel dédié en interne...)
- le coût marginal induit par les plate-formes (idem)
Pour conclure sur Bordeaux, je rappelle l'existence du blog collaboratif Bordeaux en-pile...
  

Posté par Miss_TICS à 10:45 - E-marketing - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Il faudra prendre le temps de se revoir pour parler de tout ça...si les acteurs locaux sont demandeurs mais en manque de réfèrences locale, il est possible (et la réunion d'hier le prouve) de déplacer du monde pour "évangéliser" et surtout renseigner de manière transparente.

    Posté par Bertrand, 19 mai 2006 à 17:30

Poster un commentaire