Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

21 janvier 2009

Les TIC ont le vin gai

vinLe vin et le numérique représentant définitivement un bon assemblage, je m'intéresse régulièrement aux avancées technologiques et à l'intégration des nouveaux usages dans cette filière qui a longtemps été étrangère au milieu des TIC. Il faut dire qu'il y a comme un brouillard au niveau des chiffres du numérique et de la filière vin. Aucune statistique sur le e-commerce du vin depuis 3 ou 4 ans, à l'exception de l'étude de BEM (2007) à laquelle j'ai eu le plaisir de participer, mais qui ne se place que du côté du consommateur et de son appréciation. Quelques affirmations discrètes sur la possible montée en flèche du e-commerce chez Vitisphère et pas d'études globales sur les probables montées des e-cavistes. Pourtant, la technologie qui était jugée "froide" et souvent hors de portée des petits producteurs et négociants il y a encore quelques années, s'est banalisée de façon spectaculaire grâce aux webmédias sociaux.

1) Le haut-débit a permi la venue massive de l'image sur les sites de vin : photo en 360°, vidéos et podcasts ont compenser l'aspect "froid" de la technologie pour apporter la part d'humanisation nécessaire à la promotion d'un produit aussi charnel et sensuel que le vin (oui, j'ai un parti pris)
2) Le Web social a fait son apparition créant une véritable Vinosphère dynamique mobilisant amateurs et professionnels. Au rayon, les blogs, bien sûr! Nombre d'agrégateurs "dédiés" témoignent de leur abondance sur la Toile: par exemple, chez Château Loisel. Mais on trouve également, des podcasts, des blogs amateurs, professionnels, proposant information, initiation, voire dégustation. Et dans la même veine, on note un fort développement de réseaux sociaux. On peut citer par exemple, Vinivino, Snooth, Vinogusto et le petit dernier qui fait beaucoup parler de lui : Vinobilia. Un réseau social en cinq langues avec un « Vinogramme » qui aide le consommateur peu connaisseur à choisir un vin à partir de critères facilement compréhensibles et qui propose au vigneron-producteur de définir qualitativement et précisément son offre, lui permettant ainsi de mieux cibler ses marchés.
3) Le "buzz marketing" est passé pour toutes les couleurs :le très drôle USB Wine utilisant la mode des Youtube and Co, la clé USB beWine Connected, le vignoble virtuel sur Second Life...
4) Enfin, la mobilité est à la mode Wine aussi, à en croire l'excellent article de Guim sur les applications AppStore dédiées au vin : choix de vin au restaurant, au supermarché, chez votre caviste...,  gestionnaires de cave à vin, sommeliers personnels…

Et bien sûr, en trame de fond, l'inextricable problème de loi E-vin. La vinosphère, en colère, en réclame un ajustement depuis plusieurs mois, espérant que le gouvernement mette de l'eau dans leur vin :-)

Posté par Miss_TICS à 10:34 - Oeonolo-TIC - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    vinobilia bravo

    oui le vin est plus en avance que le manger sur le net

    attendons encore un peu pour voir de vrais blogs de marques developper leur identite

    precisons que le berceau de vinobilia est bordelais
    et quil sera notre guest star au club networking & gourmandise en fevrier
    et que jai bien limpression que ce projet va aller loin!

    si tu deviens membre, noublie pas de faire add a friend avec moi!

    Posté par helene frebourg, 21 janvier 2009 à 17:10
  • www.youwineblog.com

    au fait jai oubli de te dire
    www.youwineblog.com

    pas mal du tout aussi

    c un des mes friends sur fb si tu veux laccrocher aussi

    Posté par helene frebourg, 21 janvier 2009 à 17:42

Poster un commentaire