Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

08 décembre 2008

Internet vu par les médias "classiques" : ange ou démon ?

fracture_numeriqueParfois il convient de se poser franchement la question : les médias "traditionnels" ne comprennent-ils rien  au monde des TIC ou ont-ils pour but plus ou moins inconscients de couler la réputation du média numérique pour redorer la leur ?

Au début du numérique, la télé faisait tout simplement impasse sur le sujet. A l'heure où l'on parlait déjà du retard des PME françaises en matière d'équipement et de pratiques numériques, les seuls reportages dont nous gratifiait la télévision concernait les pédophiles en ligne, les terribles risques et la fraude liés au paiement en ligne et l'addiction aux jeux vidéos. A faire froid dans le dos et à encourager les e-réfractaires à ne surtout pas passer le pas !

Internet "mode persistante", les journalistes s'y sont intéressés de plu près. Les sites Internet et les mails ont commencé à être une réalité de communication pour les journalistes. Ils reprennent même les vidéos Youtube pour des rubriques télé "le meilleur du Web". Quelques bonnes émissions sont apparues. mais bon. néanmoins, il est encore fréquent de devoir "faire un cours" à un journaliste qui veut faire  un papier sur les blogs. Ou un reportage. Le résultat est parfois assez approximatif.

A ce titre,le reportage d'Envoyé Spécial la semaine dernière, évidemment, a été perçu par beaucoup comme un parti pris du côté "dangereux" uniquement. (lire le point de vue de Eric et celui de Demain, la veille).

Je ne nie pas que les outils actuels doivent être utilisés à bon escient et qu'il est important d'être informés de tous les risques : le respect mitigé des données personnelles, la réputation numérique, les addictions, le manque de méfiance, le piratage, le phishing... sont des préoccupations réelles à ne pas minimiser lorsque l'on a une vie numérique. Ce que je regrette, c'est la discrétion des avantages de ces mêmes outils pour des professionnels pas encore totalement convaincus par l'économie numérique : les réseaux sociaux pour tisser des liens d'affaires, la CRM pour mieux gérer sa relation clients, les outils de recherche pour être plus concurrentiel dans sa veille d'information, la visio-conférence pour éviter les déplacements, les blogs pour être plus près de sa clientèle, la dématérialisation pour gagner du temps , etc...

Rappelons aussi qu'à côté de ces reportages-catastrophes, on continue de s'interroger sur la meilleure façon d' inciter les 1,5 million de TPE et PME en France à adopter les technologies de l'information et de la communication? Le côté obscur c'est intéressant et important, mais La Force, dans tout ça ?

Pour apprécier l'évolution des chose, lire aussi :
En 2005 : Presse et Web : un e-crack
En 2007 : TV et Web : un faux combat
En 2006 : Les médias traditionnels sont-ils Web 2.0 ?

Posté par Miss_TICS à 14:20 - E-marketing - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    totale daccord!
    on est pas sorties de lauberge question evangelisation2.0!

    Posté par stelladelarhune, 08 décembre 2008 à 23:00

Poster un commentaire