Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

18 janvier 2008

D'un FAI à l'autre

L'internaute n'est pas un individu fidèle. Exigeant et impatient, il veut que tout marche du premier coup et vite. Impensable pour lui de revenir aux temps reculés de la RTC. Il n'y a pas de relation sentimentale entre son FAI et lui. Un problème? Il en change. La société Ariase s'est ainsi intéressée au pourquoi du changement de FAI, à ce qui pousse l'internaute à résilier son abonnement.
En réalité, les résultats ne font que confirmer ce que l'on sait déjà : Orange est (vraiment) trop cher, Free est (vraiment) trop instable...et Numericable ne survit pas au déménagement. Ceci dit, on ne peut en tirer de trop grandes conclusions car les déçus d'Orange vont chez Free et vice-versa... Le serpent se mord la queue. L'étude reste tout de même un peu faussée puisque les taux de résiliation par opérateurs n'apparaissent pas...

resiliations_nov07

Posté par Miss_TICS à 00:20 - Haut-débit - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    et ensuite il y a les résigné: je reste chez Orange malgrès le prix parceque je sais que je n'aurais nulle part un aussi bon service(et pourtant il n'est pas parfait)

    Posté par cleanettte, 18 janvier 2008 à 08:17
  • chance

    Il y a aussi les chanceux. Moi j'ai quitté Orange pour Free il y a 4 ans, et je n'ai jamaus eu aucun soucis, même en déménageant. Je ne suis pas dupe, coup de chance

    Posté par Miss Tics, 18 janvier 2008 à 09:04
  • JR

    et moi je change en indiquant un déménagement mais sans déménager mais à cause de problèmes techniques.

    Posté par JR, 30 janvier 2008 à 23:04
  • tronqué

    on retrouve trop de cliché dans ce tableau et au moins une vérité non representé par les chiffres . on fait dire ce que l'on veut a une statistique mais on est tous imprégnés maintenant dans un univers internet et l'on sait que le mensonge y est aussi present que dans la téléphonie et la télévision.

    Posté par mysterjoe, 02 février 2008 à 20:20

Poster un commentaire