Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

16 avril 2007

Les rois de l'e-monde (2)...

gradlogo Lorsqu'un souci survient sur Internet : peer-to-peer abusif, sites à contenus illicites, noms de domaines cyber-squattés...la question se pose toujours un peu de savoir qui est responsable... Bien sûr il y'a le fraudeur, mais lorsqu'il est situé aux Bahamas et qu'il s'amuse à déposer les noms de domaine qui lui plaît, que peut-on faire ? Je demandais récemment à un avocat si l'ICANN , le grand ponte du Nom de Domaine pouvait être tiers de confiance. Pour parler plus clairement, peuvent-ils intervenir ou bien les enjeux économiques sont-ils trop forts? Pourquoi Wanadoo ou la Maison Blanche ne peuvent-ils faire radier les URL avoisinants, pointant sur un site porno, crées exprès à des fins de captation d'audience ou juste par jeu, sous prétexte que l'entrepris eou le pirate incriminé est hors juridiction ?

Après tout, en France, si l'internaute télécharge trop ou tiens, s'il crée un site néo-nazi, le FAI peut retirer le site du réseau... Pourquoi l'ICANN n'est-il jamais sommé d'intervenir quand il y'a un cas de litige? Et l'avocat de m'expliquer que l'ICANN règnant sur la planète entière, ce serait bien difficile de faire avec les législations de chaque pays. D'ailleurs quelle langue utiliserait-on? Brrr, avec tout ça, le seul conseil que j'ai, choisissez bien vos DNS, faites une recherche d'antériorité, on n'est jamais trop prudent...(pour les conflits et législatiosn, quelques infos ici)

Posté par Miss_TICS à 17:30 - Sécurité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire