Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

10 janvier 2007

Ergonomie Web y'a-t-il des standards?

Toutes les statistiques tendent à laisser penser que l’ergonomie et l’aptitude à naviguer facilement sur un site Web constituent un facteur de retour important.
Il y’ a plusieurs règles connues de bon sens ( logo en haut à gauche, poids raisonnable, menu accessible, plan du site…) et quelques bonnes pratiques bien établies.
Y’a-t-il pour autant des normes ? Les indicateurs se contredisent un peu puisque le panel d’internautes est très différent (novices, experts, âge,…). A l’ère du boom Internet (enfin du temps du Web 1.0 quoi…), ma boîte avait voulu jouer la différence : couleurs osées, logo au centre, retour à l’accueil au centre, etc… mais le monde n’était pas prêt (sic) et après quelques mois, tout était rentré dans l’ordre (logo en haut à gauche, couleurs sobres, navigation en Z…)
Bon. Bien sûr, il ne faut déconcerter l’internaute qui a des habitudes de lecture. Mais il faut garder à l’esprit que ces habitudes diffèrent beaucoup d’un profil à l’autre, voire d’une génération à l’autre. Je m’étais ainsi intéressée déjà à l’analyse « eye tracking » de Miratech qui mesure le mouvement des yeux sur un site et affirme que celui-ci est loin de répondre à une règle établie. Tout dépend, du site (vendeur/ vitrine), du public (néophyte / averti), de l'humeur (pressé/ glaneur), de la nationalité (français /japonais)... Je m’étais également intéressée à la perception des sites par les internautes (merci Sébastien) :
A présent,  notre même Sébastien met en avant une étude qui tend à prouver que le scrowling n’est pas un des facteurs à éviter à tout prix comme cela a souvent été dit :
    *91% des pages consultées comprendraient un ascenseur vertical.
    *76% des pages comportant un ascenseur vertical auraient été scrollées.
   *22% des pages comportant un ascenseur vertical auraient été scrollées intégralement.
Pour ma part le scrowling ne me gêne en effet pas beaucoup sauf quand il y’en a des kilomètres et qu’il n’y a pas d’ancres, comme les sites première génération… Un peu de mesure, diantre !
Tout ça pour rappeler encore que si l’ergonomie doit répondre à des règles de bon sens de base , il ne faut pas toujours s’y enfermer de façon trop catégorique. Rien ne vaut un audit préalable de sa cible...

Posté par Miss_TICS à 11:17 - E-marketing - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire