Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

18 septembre 2006

3ème convention e-commerce, le poids des marques.

6067508_pCette convention de trois jours à Paris a été remarquablement organisée : les grand sacteurs incontournables étaient présent et le nombre d’exposant permettait un tour d’horizon pertinent des principaux prestataires e-marketing. En délivrable, on repart avec les Cahiers du e-business (sorte de rapport sur les tendances 2006) et un annuaire des principaux acteurs… Le tout avec entrée gratuite. Une rélle réussite.
On retrouve la synthèse de la conférence plénière sur leur site, ainsi que les slides et la vidéo des intervenants ici . Parmi les derniers chiffres de la FEVAD, on retiendra les plus emblématiques :

  • 57% d’acheteurs en ligne
  • 47% d’acheteurs en ligne au 1er semestre 2006
  • 58% de confiance au 1er semestre 2006
  • 47% ont consulté un site avant d’acheter en magasin
  • +50% pour le C2C (E-bay, Amazone)

Des quelques conférences animées par les « grandes marques » (Sage, Yahoo, Orange,…), j’ai tout de même eu le sentiment de discours calibré pour des grands comptes et souvent mal adapté aux nombreuses TPE du pays. Jusqu’à Yahoo qui parle des liens sponsorisés en omettant, dans ses exemples, de préciser que le petit château du Larzac aura du mal à se payer les mots clés « vente vin » happés par Nicolas et ChâteauOnline, et que la petite auberge de Talence ne pourra pas se positionner sur « hôtel Bordeaux » fagocité par Accor. Mais bon. E-bay est intervenu avec un discours, en revanche très proche des petites entreprises (il n’est pas le seul) précisant que :

  • 1,3 millions de PME et entrepreneurs dans le monde sont inscrits
  • 15240 personnes en France vivent des revenus E-bay
  • 35% du volume d’achat est à prix fixe
  • 86% des PME exerçant une activité sur E-Bay emploient entre 1 à 10 salariés
  • Ces PME emploient 1,7 personnes dédiée(s) à l’activité E-Bay

Dernière parenthèse, ne loupez pas l'intéressante conférence sur le e-commerce 2.0 (avec l’intervention de Fred Cavazza) en PDF ici .
Bref, le e-commerce a encore de beaux jours devant lui.

Posté par Miss_TICS à 10:02 - E-marketing - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Vive le eCommerce... libre ;-)

    très intéressant compte-rendu, Miss. Dans le même ordre d'idées, je suis tombée aujourd'hui sur une solution open source pour monter sa propre boutique en ligne sans recourir aux plateformes type eBay:
    http://www.oscommerce-fr.info/portail/
    Attention: je ne l'ai pas testée, ceci ne vaut pas recommandation - sans compter que les questions juridiques doivent également être prises en compte avant de se lancer (et gare au fisc...)

    Posté par Eric Culnaert, 18 septembre 2006 à 15:14
  • OS Commerce

    Du peu que j'ai pu tester, OS Commerce est une bonne plate-forme, pour autant il faut être un peu "averti" pour l'utiliser, le service est souvent packagé par des Webagencies du libre, à voir ce que cela vaut en fonction du cahier des charges de chacun.

    Posté par Miss Tics, 18 septembre 2006 à 16:28
  • ocommerce on est ok

    Bonjour,
    j'utilise oscommerce. Il s'inscrit dans un projet pour des avertis en matiere de e-commerce. En effet, il necessite des compétences de developpement et de graphisme, de référencement, de marketing web...bref. Si le ecommerce est la prochaine etape apres le blog pour le grand public, ce n'est pas la meilleure solution. Son avantage principal lorsqu'on la maitrise: L'indépendance, ce qui est l'objectif de tout commerçant.

    Posté par denis, 19 septembre 2006 à 10:55

Poster un commentaire