Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

02 novembre 2005

L'ambivalence numérique

web_collage1 Les TIC vont vite, très vite, souvent bien plus que la capacité d'intégration des utilisateurs. Face à chaque progrès, nous devenons ces "émigrants qui n’ont pas fondé encore leur patrie", dont parlait Saint-Exupery... Cette ascension a accentué la fameuse fracture numérique. Dans Internet Actu, on parle même de Fossé numérique 2.0 : " les consommateurs ont vent des nouveaux produits avant d’être prêts à les comprendre" y lit-on. Au coeur de ce fossé, on lit les peurs, les doutes et aussi les engouements et l'enthousiasme. Ainsi, Le monde titre : Peurs et espoirs de la civilisation numérique. Parmi les peurs : la sécurité, la surveillance de chacun de nos mouvements, la convergence, " la société entre dans un univers vraiment nouveau où tout est rénové, pas seulement les façons de faire, mais les façons de percevoir et de penser". Et puis, le côté froid et distant est aussi pointé du doigt "Qui a déjà pleuré en lisant Internet ?" s'interroge un professeur de Rotterdam, qui, au passage n'a sûrement jamais du lire le blog de la Veuve Tarquine... Enfin, il y a les espoirs : la proximité sans frontières, l'homogénisation ("le numérique universel nivellerait les différences et les cultures", encore que...), l'intelligence collective et puis finalement, le communautaire... A lire pour méditer un peu, même si au fond, on a déjà tous plus ou moins conscience de tout ça...

Posté par Miss_TICS à 15:34 - E-marketing - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Vive la vie numérique 2.0

    Notre sympathique IM'conversation d'hier me laisse penser qu'il y a plus d'espoirs que de peurs à avoir de la civilisation numérique...

    Posté par Jérôme Charron, 02 novembre 2005 à 16:05

Poster un commentaire