Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

16 mai 2005

Le libre contre-attaque

open_source_venezuela1 S'affranchir des monopoles, voilà une devise bien dans l'air du temps... et pas qu'en France. On se souvient du projet "Asianux" dévoilé l'été dernier, sorte de "pacte" des trois géants Asiatiques (Chine, Japon, Corée) pour contre-carrer la toute puissance de Windows en migrant vers Linux. Ce système d'exploitation devrait voir le jour pour 2006...
Encouragé par de tels exemples, le Vénézuela  déclenche un plan de migration de toute l’administration publique vers les logiciels libres.  Le 5 mai il a déjà converti plus de 60% de son parc informatique de logiciels propriétaires vers du logiciel libre.  « Il s'agit de commencer la véritable société de la connaissance, ce qui nous conduira à une plus grande indépendance. »  (Président du Ministère de Science et Technologie).

Outre un désir d'indépendance informatique, il faut ajouter que l'Open source est souvent peu coûteux et  qu'il "consolide le développement endogène informatique" ...

Oui,  car rappelons que Microsoft, c’est le mariage forcé avec leurs produits courants et leurs produits à venir !

Posté par Miss_TICS à 00:18 - Pra-tics - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Bravo pour cette prise de conscience.
    La France joue à un double-jeu car les Autorités continuent à verser des sommes considérables à Crosoft en équipant leurs services de défense de leurs produits (CEA) et des services résistent via le Libre telle la Gendarmerie s'équipant d'OpenOffice.

    L'hypocrisie règne conjointement avec UBU.

    L'Etat préfère cautionner Crosoft qui lui ramène l'exorbitante TVA!
    @+

    Posté par proxy, 16 mai 2005 à 07:32

Poster un commentaire