Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

04 mai 2005

L'Europe Biométrique

biometrie1 La e-carte d'identité française est dans l'ère du temps, c'est le fameux nom de code "inés" qui fait la une de ces derniers jours, elle est prévue pour 2006, payante, sera le "sésame de l'administration électronique" et remplacera à terme tout système d'identification dans le pays. Rappelons que le principe est celui d'une puce indiquant les données personnelles (qui seront modifiables et également stockées dans la mémoire du micro-processeur) et qu'en théorie ces données seront inviolables. Elles seront jumelées à des données biométriques et doublées d'un système de certification électronique.... Bref, admettons...
La carte biométrique est déjà une habituée de l'Europe. Elle existe en Belgique depuis 2004 (elle coûte 10 euros , valable 5 ans, parfois subventionnée ou gratuite); en Estonie, 50% de la population en est dotée (10 euros, sert aussi de ticket dans les transports et de carte de sécu); en Suède et en Finlance, elle coûte 40 euros et fait
également carte de sécu, en Italie, elle stocke le groupe sanguin et le numéro fiscal, sert pour voter, payer ses impôts, et j'en passe. En Angleterre, elle fait 50 euros, utilise les empreintes digitales et l'iris; en Allemagne enfin, le principe a été adopté et y'a plus qu'à ! (Source : TGV Mag)
Pour rejoindre quelques polémiques bien françaises sur les données personnelles, rappelons qu'en Chine certains redoutent un renforcement de la surveillance des citoyens, la repression des dissidents et le contrôle de l'immigration intérieure (les cartes contiennent plusieurs prélévements ADN)... Et Bienvenue à Gattaca, non ?

Posté par Miss_TICS à 09:00 - Sécurité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire