Miss TICS

Veille et débats sur les technologies de l'information et de la communication...

26 avril 2005

La mobile attitude

nokia1Après l'article sur la cyber-dépendance, voici se profiler la mobile-dépendance... Le dernier communiqué ART étant sans appel, Les Echos titrent aujourd'hui "trois français sur quatre ont un mobile" et un de mes blogs de référence clame en guise de titre "44,9 millions". Tout est dit. Quelques années après l'échec du Tatoo et du Bi-bop, le français est définitivement accro du portable, l'occasion d'un petit historique nostalgique pour vous rappeler l'avant-ère numérique...
1983 : naissance du premier mobile américain (1h d'autonomie, 800g et 33 cm)
1985 : La 1G débarque en France, c'est le réseau Radiocom 2000 (peu de fréquences et c'est très cher)
1989 : La France accuse un net retard par rapport aux  pays du nord (toujours réfractaires, ces français !)
1993 : La 2G crédibilise le portable, Le GSM tue le Bi-bop pas assez fonctionnel et franchement coûteux.
2000 : Une nouvelle langue apparaît le SMS (quand je pense qu'on traduit même la constitution en SMS !)
2005: La 3G achève de convaincre les récalcitrants, rendant accessible télé, musique, internet...

Je ne suis pas sûre qu'il faille tant se réjouir que ça de ce grand M-boom (322 600 numéros "portés", 3.2 milliards de SMS échanges, ...et on parle déjà de la 4G) mais saluons-en au moins une incontestable prouesse technologique anti-immobilisme...

Posté par Miss_TICS à 16:07 - Mobilité - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Il a fallut 15 ans pour "imposer" le mobile, il faudra bien 15 autres années pour que le i-mobile s'impose et la se sera à mon avis un vrai grand m-boom.
    C'est aussi étonnant de constater que les gens n'ont jamais eu autant de moyen de communication mais que l'individualisme est grandissant.

    Posté par Fred, 26 avril 2005 à 23:13
  • Individualisme

    Tout à fait, d'où mon enthousiasme modéré car finalement, le mobile donne aussi un "mobile" pour ne pas s'adresser aux autres dans la rue et les lieux publics et rester accrochés à son portable, dans sa bulle...
    D'un côté, on peut aujourd'hui discuter avec le monde entier par chat et de l'autre l'autisme est croissant...

    Paradoxe, quand tu nous tiens !

    Posté par Miss Tics, 26 avril 2005 à 23:55

Poster un commentaire